L'Agenda durable est opérationnel ! Si vous souhaitez nous aider et ajouter les événements qui se passent près de chez vous, il vous suffit de vous inscrire !

Victor-Hugo Espinosa : "La pollution de l'air tue et rend malade l'homme et notre planète"

Nous n’avons pas tout le ciel pour respirer

L’épaisseur de la couche respirable autour de notre planète est infime et, nous sommes en train de la polluer pas seulement durablement, mais aussi dangereusement pour l’Humanité. Pour mieux comprendre, dans une école, nous avons collé un morceau d’adhésif sur un globe terrestre, et en visualisant cet épaisseur, il est facile de comprendre que nous n’avons pas tout le ciel pour respirer.

Une croissance incroyable des sources de pollution

D’une part, le parc automobile mondial était en 1907 de 25 000 automobiles. En 2010, un siècle plus tard il dépasse le milliard. D’une autre part, la production mondiale de produits chimiques a explosé, passant d’un million de tonnes en 1930 à plus de 400 millions aujourd’hui. Or, on ne connaît l’impact toxicologique que de 3.000 substances sur les 100.000 commercialisées en Europe. On estime aujourd’hui, à 37 millions le nombre de substances chimiques utilisées par l’homme. Dans notre région, Air PACA, contrôle une quinzaine des polluants réglementés.

La pollution de l’air tue et rend malade l’homme et la terre

Selon l’Organisation Mondiale de la santé, la pollution atmosphérique cause en moyenne chaque année la mort prématurée de 7 millions de personnes dans le monde dont 600000 en Europe. (50.000 en France). La pollution de l’air est désormais le facteur environnemental le plus important affectant la santé. Selon une récente étude de l’OMS dans le monde, un décès sur 8 est lié à la pollution de l’air. Les femmes et les enfants pauvres paient un lourd tribut à la pollution de l’air intérieur, car ils passent plus de temps à la maison à respirer les fumées et la suie que dégagent les fourneaux à bois ou à charbon mal ventilés. Depuis juin 2012, les gaz d’échappement des moteurs diesel sont classés parmi les «cancérogènes certains » pour les humains par le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l'Agence contre le Cancer de l’Organisation mondiale de la santé.

La pollution de l’air est une aberration économique

Selon un rapport du sénat, la pollution de l’air en France coûte chaque année 101,3 milliards d’euros. Deux fois plus que le tabac (47 milliards d’euros). «La pollution atmosphérique n’est pas qu’une aberration sanitaire, c’est une aberration économique». Le coût de l’inaction est 12 fois plus cher qu’agir! Le coût pour la sécurité sociale atteindrait 1,82 milliard d’euros en 2010. Avec un nombre inquiétant de nouveaux casannuels : 1,40 million pour l’asthme, 1,07 millions de bronchites, 72 000 bronchopathies, 33.530 hospitalisation et 4.400 cancer de voies respiratoires.

La pollution de l’air menace et rend malade notre planète

En plus de conséquences sanitaires, la COP21 a bien montré, le lien de la pollution de l’air (GES) avec le réchauffement et les dérèglements climatiques.»

Plus d’infos :

www.ecoforum.fr

www.lairetmoi.org

Rapport Senat 2015 : «pollution de l’air : le coût de l’inaction»

Tags: