L'Agenda durable est opérationnel ! Si vous souhaitez nous aider et ajouter les événements qui se passent près de chez vous, il vous suffit de vous inscrire !

Nord Ecologie Conseil

Description

L’association Nord Ecologie Conseil a vocation à s’appuyer sur un réseau de scientifiques et de spécialistes des questions environnementales et écologiques. Pour ce faire, en dehors des actions régionales comme nos interventions concernant le terrain d’accueil des gens du voyage de Courcelles

  • le projet de décharge de classe 1 de Douchy les Mines
  • le projet de Centre Nature et Sports de Peronnes-lez-Antoing
  • l’incinérateur Flamoval
  • le terminal méthanier de Dunkerque
  • l’enfouissement de cendres polluées sous le «Grand Stade»
  • la participation au comité de pilotage des terrains de dépôts VNF et en particulier celui d’Auby

Nord Ecologie Conseil participe à des réflexions plus globales concernant

le PRSE2: participation à la préparation du Plan Régional Santé Régional 2 sur les thèmes points noirs environnementaux, alimentation et qualité de l’air

les PGM/OGM discussions avec des scientifiques et experts, lettres (sans réponses) aux politiques

les nanotechnologies: participation aux Rencontres parlementaires, en partenariat avec l’AFSSET, sur les nanomatériaux sont organisées à l’Assemblée Nationale le jeudi 10 décembre 2009

INERIS: participation à la journée de réflexion sur la gouvernance scientifique le 19/06/2009 «Le développement des nanomatériaux : entre perspectives d’innovations et évaluation des risques ? »

contacts avec Vivagora pour participer au comité de pilotage du «nanoforum»

les pesticides

les perturbateurs endocriniens

 participation aux colloques

 «Les perturbateurs endocriniens et la qualité des milieux aquatiques» organisé par l’agence de l’eau à Lille le 23/10/2007

 «les risques émergents» AFSSET Paris le 11/05/2010

 colloque AFSSET le 12/04/2010 à Rennes

 colloque assemblée nationale le 14/09/2010 organisé par Gérard Bapt député

 les Ondes électromagnétiques:

 audition publique sur les OEM à l’Assemblée Nationale le 10/6/2009 organisée par Alain Gest député de la Somme, en présence de Madame la Ministre Bachelot

 colloque sur les technologies sans fil parrainé par Marie-Christine Blandin le 23/03/2009 au sénat

 

NEC a participé au projet d’élaboration d’une charte de la Téléphonie Mobile par la ville de Tourcoing

 à travers la participation à des réseaux

 « l’Alliance pour la Planète» qui a participé au «Grenelle»  invités par Monsieur le Préfet Daniel Canepa, avec le professeur Vivier nous avons participé à la réunion interrégionale sur le Grenelle dans l’atelier «Instaurer un environnement respectueux de la santé.

 au Réseau Environnement Santé (RES) dont Nord Ecologie Conseil est membre fondateur, réseau national à vocation européenne, qui étudie les problèmes liés aux produits chimiques en matière de santé. Un premier «succès» concerne la reconnaissance de bisphénol A en tant que perturbateur endocrinien.

 COLLOQUE Mercredi 21 avril 2010

 MALADIES DE L'HYPERSENSIBILITE : QUELLES CAUSES ENVIRONNEMENTALES ? DU DENI A L’ACTION

 NEC a organisé, avec le soutien de la Région qui a mis à disposition une salle, le 21 Mai 2010 à Lille au Nouveau Siècle 8 Place Pierre Mendès France

 Un colloque sur l’hypersensibilité chimique et les perturbateurs endocriniens dans le cadre du développement européen du RES, NEC a participé, du 13/10/10 au 16/10/10 à un colloque organisé par « European Academy for Environmental Medicine» à Würzburg et Munich, en présence du Professeur Belpomme et du député européen luxembourgeois Jean Hu

NEC intervient en tant qu’expert au comité de suivi environnemental du canal Seine Nord Europe

Cette association, à vocation écologique et humaniste, a pour objectifs de :

- contribuer à ce que les Hommes vivent en harmonie entre eux et avec la Nature

- promouvoir et soutenir toute action ayant pour but de restaurer des milieux ou des sites écologiquement dégradés ou menacés..

- promouvoir et soutenir toute action ayant pour but l’éducation citoyenne aux problèmes écologiques et sociétaux.

- promouvoir et soutenir toute action ayant pour but de proposer des solutions à ces problèmes.

- promouvoir et soutenir toute action ayant pour but de proposer des solutions visant un développement solidaire des pays du Sud et des pays du Nord.

-accompagner les associations, collectivités, administrations, organismes publics ou privés … ayant besoin d’informations, de connaissances pour prendre en compte l’écologie au sens le plus large dans tout projet lié à la préservation de la Planète, de l’Humanité et des êtres vivants dans leur diversité

Sauf en de très rares endroits le sort de la planète est entre les mains des puissances financières.

Les milieux politiques qui n’ont rien prouvé pour la défense de la Planète sont trop souvent les affidés actifs ou passifs de ces puissances financières qui peuvent piller à leur seul profit les ressources qui appartiennent à tous.

Leur intérêt immédiat n’est pas une gestion à long terme, ils dévastent un territoire, laissant les autochtones dépouillés et partent recommencer ailleurs leurs forfaits (la pêche industrielle est un bon exemple, voir le film « le cauchemar de Darwin »)

C’est non seulement un droit mais un devoir de s’opposer à ces comportements suicidaires pour notre espèce.

On ne peut pas compter sur les personnels politiques simplement attirés par ce qu’ils croient être « le pouvoir », depuis au moins 50 ans les problèmes actuels sont connus et dénoncés, ils n’ont rien fait de sérieux, d’efficace, à part les habituelles promesses et quelques « fausses bonnes solutions » destinées à faire croire en leur vertu écologique, mais qui ne font que retarder l’ébauche de vraies solutions qui risquent d’arriver trop tard. Même ceux, issus d’associations de bénévoles, qui se sont lancés dans des mouvements « d’écologie politique » se sont brûlés les ailes aux illusions du pouvoir et ont perdu toute crédibilité au point que l’un d’entre eux prétend vouloir « civiliser la Nature » ! Que dire de notre Conseil Régional qui claironne son intérêt pour le « développement durable » et qui a été incapable de construire un nouveau siège répondant à un minimum de règles « Haute Qualité Environnement » !

Il faut aussi se méfier de ceux qui s’engouffrent dans la mouvance écologiste pour des considérations purement financières, comme certains promoteurs de parcs éoliens, qui décrédibilisent les mouvements écologiques qui oeuvrent pour une diversification des productions d’énergies.

Pour réaliser ses objectifs, Nord Ecologie Conseil se propose de :

-avoir ses actions propres pour :

 S’opposer aux projets mettant en danger l’avenir de l’Homme et de la Planète.

 Infléchir les projets présentant des dangers potentiels.

 Accompagner et valoriser les projets de qualité.

 - participer à l’éducation et la formation des citoyens aux problèmes écologiques.

 De créer des réseaux de compétences pour aider tout citoyen ou structure soucieux d’œuvrer pour améliorer la santé de l’Homme et de la Planète pour répondre aux questions nécessitant une compétence particulière.

 Nord Ecologie Conseil s’efforce d’atteindre ses objectifs en suivant les principes suivants :

 Respect de l’intérêt général.

 Indépendance de toute obédience politique, philosophique ou religieuse.

 N.E.C comportera

 Un pole regroupant des compétences scientifiques

 Un pole regroupant des compétences juridiques et économiques

 Un pole regroupant des compétences en Histoire, en Géographie, en Philosophie, en psychologie….

 Ce dernier pole permettra d’intégrer la dimension historique et géographique d’un territoire pour comprendre son évolution et comprendre comment conserver ses spécificités tout en respectant la Nature.

 L’écologie c’est aussi un certain humanisme, une morale, une éthique, valeurs philosophiques

 Pour lutter contre l’abêtissement vers lequel les médias publicitaires et la télécratie nous entraînent, il faut en démonter les mécanismes. Si les faits concernant les dérèglements climatiques, les pollutions de l’air, de l’eau, de la terre, les effets sur la santé des produits chimiques sont avérés, force est de constater que le public, même s’il se dit conscient de la réalité des problèmes, rejette leur règlement à plus tard, ce qui n’incite pas les politiques à faire de ces questions une priorité. La formation du public ne doit pas se cantonner à une présentation des faits, il faut un accompagnement philosophique et psychologique pour débloquer les freins à une action immédiate, comprendre pourquoi certains, conscients de la réalité des problèmes, hésitent à s’associer aux mesures urgentes à prendre. Comprendre comment après avoir subi une domination efficace on peut retrouver les conditions de la liberté, surtout si cette domination s’est accompagnée de la satisfaction de besoins jugés essentiels, satisfaction qui engendre la soumission, affaiblit la volonté de protestation et conduit à l’acceptation des méfaits de la société.

 Il faut faire comprendre à quel point les forces dirigeantes changent le sens des mots pour se les approprier. Les termes « environnement » et « développement durable » sont complètement galvaudés au point de servir de caution aux grands groupes industriels qui, pendant qu’ils polluent, créent des « divisions environnement » pour faire payer à la collectivité la dépollution des sites qu’ils ont eux même pollués, en se donnant en plus une bonne conscience. Il fallait voir sur le site ravagé de Métaleurop, lors de la destruction de la grande cheminée, la satisfaction des politiques et des industriels « dépollueurs » du seul site intérieur à l’usine, c’était assez désolant et révoltant au regard de la pollution laissée aux alentours, au mépris de la santé des enfants.

 Ne nous laissons pas manipuler.

 Nous fustigeons nos ancêtres pour l’esclavage ou des génocides, nous sommes autistes à nos comportements que nos descendants nous reprocheront avec encore plus de vigueur.

 Les premières actions

 UMICORE : empêcher un second scandale Métaleurop.

 Les pompages dans le bassin minier

 Les effets de la pollution Métaleurop

 Les pollutions et la santé

 Les transports

 Etude sur les coûts cachés des transports et en particulier des transports routiers de marchandises.

 Rendre les transports publics locaux gratuits

 Diminution puis interdiction de l’utilisation des pesticides par les collectivités.

 Création d’un comité écologique indépendant des changements politiques et disposant de pouvoirs réels et au niveau de la ville, de la région….

 Interdiction du financement direct par les firmes productrices des recherches toxicologiques.

 Demander l’inscription de deux nouveaux articles dans la déclaration des droits de l’Homme :

 « Tout Homme a le droit de ne pas être soumis, à son insu, à des substances reconnues comme étant dangereuses pour sa santé »

 « Tout Homme a un droit de regard sur l’utilisation des ressources de la Planète »